Un historique des épices marocaines

0
563

Faire un plat n’est pas facile ni compliqué, mais cela nécessite une recette, une bonne technique et surtout des épices. Un bon plat marocain qui se respecte se compose à 90% d’épices. Une harmonie de couleurs qui ponctue nos plats et réveille nos papilles.

Quelle est l’origine des épices?

Il fut un temps où les épices étaient aussi rares et chères que l’or. Arabes, Vénitiens, Portugais, Néerlandais voulaient tous contrôler la route indienne et dominer le commerce fructueux des épices. Venant de pays lointains et donc rares, coûteux, mais aussi mystérieux, ces usines faciles à transporter sont rapidement devenues le symbole d’un luxe bien sûr essentiel.

Dans l’Antiquité, Assyriens et Babyloniens utilisaient déjà les épices dans l’alimentation, la médecine et les parfums en Mésopotamie. Le commerce des épices était alors tout aussi important que celui de l’or ou des pierres précieuses. Les Égyptiens utilisaient également des épices pour embaumer les morts, fabriquer des parfums et des pommades. Ce sont les commerçants arabes qui ont apporté les épices de Chine et d’Inde à l’Ouest. Alliés aux Vénitiens, ils construisent une puissante marine qui leur assure un rôle influent en Méditerranée.

Les épices proviennent-elles de la même partie de la plante?

Non, il y a des graines d’épices, comme la moutarde, le genévrier ou le sésame, mais la cannelle est une écorce, un clou de girofle, un bouton floral, le safran un stigmate, un poivre un fruit et le gingembre un rhizome, cette partie souterraine d’une plante située à la jonction des tiges. et les racines.

Parfois versé dans la catégorie des aromatiques, avec les autres plantes à parfums, les épices sont rebelles à la classification. Une grande variété d’épices est utilisée dans la cuisine marocaine au sein du restaurant médina Marrakech le kasbah café pour créer des sauces riches et savoureuses ainsi que des plats d’accompagnement et des salades zestés (mais pas trop épicés).

Épices populaires au Maroc

Coriandre

La plante qui produit la graine de coriandre est l’une des trois plantes qui produisent à la fois une herbe et une épice. La plante produite par cette plante est la coriandre. La coriandre est populaire dans les plats indiens et mexicains et procure un terreux chaleureux aux plats avec des nuances d’agrumes.

Cumin

Le cumin provient du fruit séché d’une plante de la famille du persil. Il est très aromatique et confère un goût légèrement amer. Il est utilisé dans la cuisine marocaine pour assaisonner les œufs, les tajines et les ragoûts, les viandes grillées et rôties, les haricots, les salades et plus encore.

Paprika doux

Le paprika est une poudre de piment doux utilisée fréquemment dans la cuisine sud-américaine, hongroise et espagnole. Fabriqué à partir de poivrons rouges séchés, le paprika est utilisé dans la cuisine marocaine pour assaisonner la viande, les salades cuites, les plats à base de haricots, certains ragoûts et les soupes.

Cannelle

La cannelle est une épice douce et parfumée qui provient de l’écorce de l’arbre à la cannelle. La cuisine marocaine utilise à la fois de la cannelle moulue et des morceaux d’écorce moulue (piquants ou bâtons). La cannelle est plus commune dans les pâtisseries marocaines et les plats plus sucrés, tels que ceux qui associent viande et fruits.

Poivre noir

Le poivre noir moulu provient des petites baies séchées de la plante Piper nigrum. C’est très savoureux et piquant quand il est fraîchement moulu, mais il peut être stocké très longtemps.

Fils de safran

Les fils de safran sont les stigmates cultivés de la fleur de crocus safran. Ils sont très parfumés et il ne faut que quelques fils pour conférer une couleur jaune, un arôme merveilleux et un goût distinctif aux plats. Le safran est connu pour être cher, mais il est beaucoup plus abordable au Maroc et dans d’autres pays méditerranéens qu’en Amérique du Nord.

Ras el hanout

Ras el hanout est un mélange d’épices aromatiques moulues, facile à préparer et largement utilisé dans la cuisine marocaine de spécialité, parfois frotté sur de la viande ou du poisson, ou mélangé à du couscous ou du riz, mais n’est généralement pas utilisé pour la cuisine de tous les jours.

La traduction littérale du nom en arabe est « chef de boutique », expression qui signifie en fait « la meilleure offre de la boutique.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here